Soirée d’observation samedi 25 mai 2019 (annulée)

Bonjour à toutes et tous, enfin la météo daigne s’améliorer et nous permettra à nouveau de voir les étoiles qui comme par coïncidence reviennent en ce weekend d’élections européennes même si dans la voûte céleste nous en verrons nettement plus que sur le drapeau européen.

Alors aujourd’hui pas de prose faute d’inspiration (bah oui ça arrive l’angoisse de la page blanche même pour un président exceptionnel comme moi…).

Toutefois je suis plutôt inspiré sur quelques objets à observer ce samedi avec notre magnifique instrument durement acquis et qui nous ouvre en théorie la visibilité d’objets jusqu’à la magnitude 15 (bon certes il faudrait un ciel comme en Atacama pour cette magnitude).

Au niveau des amas globulaires : M3 (Chien de chasse), M5 (Serpent), M13 et M92 (Hercule), M9, M10 et M12 (Ophiucus).

Galaxies : et bien toutes celles dans le Lion (M65, M66, NGC3628, M95, M96, NGC2903) et dans la Vierge (M84, M86, M87, M89, M90…).

Nébuleuses planétaires : M57 (Lyre), M27 (Petit Renard), NGC 6543 (Dragon), M97 (Grande Ourse).

Il y en aura bien entendu d’autres, la difficulté étant de les pointer.

Rendez vous donc samedi soir à 19h sur le site de Mons pour un repas – barbecue pour celles et ceux qui le souhaitent.

Début des observations 21h30-22h vu que la nuit commence à tarder.

Erratum : Visiblement les prévisions météos convergent vers des nuages et d’éventuelles précipitations pour cette soirée d’où son annulation

Soirée d’observation samedi 4 mai 2019

Alors pour commencer, je voudrai faire un mea culpa pour l’annonce de la semaine dernière où je vous ai fait miroiter des choses sensationnelles avec des nébuleuses (bon ça on en a eu mais pas de celles que l’on aime bien voir hein on est bien d’accord) et autres superbes objets à observer dans notre formidable instrument que nous venons d’acquérir. Comme quoi je ne suis pas encore un bon prévisionniste météo mais promis je vais tâcher de compléter mes connaissances sur ce sujet fort passionnant.

Maintenant que mes excuses doivent être acceptées (comment ça non? j’aimerai bien vous y voir les malins au fond de la classe -ça c’est mon côté ancien prof de sciences physiques-), cette fois ci je suis presque sûr (bah oui maintenant je prend des pincettes) que samedi soir sera l’occasion que l’on attendait tant pour redécouvrir la voûte céleste.

Alors au programme : Mars (mouais bof elle est de plus en plus petite et elle se couche tôt étant dans la constellation du Taureau)

Tant qu’on est dans la constellation du Taureau et ben juste à côté de Mars en début de soirée nous pourrons voir la nébuleuse du Crabe M1 issue d’une supernova vue par les chinois en 1054 (eh oui ça ne date pas d’hier et vu la brillance qu’elle devait avoir nul besoin d’avoir un instrument pour observer cette étoile mourante qui était apparemment de magnitude -5 ce qui permettait de la voir en plein jour). Toujours est il que cette étoile a donné naissance à un rémanent de supernova magnifique (vous pouvez aller voir les photos de cette nébuleuse mainte fois prise depuis plusieurs années) avec de nombreux filaments.

Localisation de la nébuleuse du Crabe M1 avec les cercles de Telrad

Alors ensuite afin de profiter pleinement des performances de notre nouvel instrument nous pourrons revenir dans les constellations de la Vierge et de la chevelure de Bérénice avec une ribambelle de galaxies avec entre autre M64 dite galaxie de l’œil au beurre noir (Black eye galaxy pour les anglophones) très sympathique car vue par la tranche et présentant une zone sombre autour du cœur

Carte de localisation de la galaxie M64 (ben oui fini l’époque du GOTO avec notre nouveau télescope il va falloir chercher à la main) à mi chemin entre Arcturus et Denebola

Ensuite nous aurons droit à l’amas de galaxie de la Vierge comptant d’innombrables galaxies (si si souvenez vous je vous en ai parlé il y a quelques semaines) qui sera un terrain de chasse privilégié pour notre télescope. Comme vous pourrez le voir les galaxies pullulent dans cette région et M84 reste la principale galaxie de ce que l’on appelle la Chaîne de Markarian :

Une vue moins rapprochée pour repérer cette fameuse Chaîne de Markarian située à mi-chemin entre Vindemiatrix et Denebola

Une fois que nous aurons bien scruté toutes ces petites galaxies, nous pourrons aller visiter d’autres objets plus classiques comme M3 amas globulaire dans la constellation des chiens de chasse. C’est un objet pas si simple à repérer car perdu au milieu d’un champ d’étoile mais un bon repère reste la constellation du Bouvier avec son étoile principale Arcturus:

Position de M3

Enfin si vous n’en avez pas encore eu assez nous aurons droit encore à des galaxies (bon je sais on frôle l’indigestion mais que voulez vous au printemps c’est la saison des galaxies) avec M51, M81 et M82 dans la constellation de la Grande Ourse:

Position de M51
Position de M81 et M82 dans la diagonale de la casserole

Et enfin pour vous faire plaisir nous pourrons également voir une nébuleuse planétaire : celle du Hibou ou de la Chouette comme vous voulez toujours située dans la Grande Ourse:

Position de M97

voilà c’est déjà un bon programme à mon avis et vous en aurez pour votre argent même si l’observation est bien entendu gratuite comme d’habitude.

Comme toujours prenez vos protections contre le froid car il va encore cailler ce weekend avec des températures de l’ordre de 1 à 4° accompagnées de vent du nord ce qui n’arrangera pas les choses.

Rendez vous à 19h30 pour celles et ceux qui veulent venir manger avec nous comme d’habitude il y aura un barbecue et en plus j’ai racheté du charbon donc si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à venir.

Soirée d’observation samedi 27 avril 2019

Oyez, Oyez gentes dames, gents damoiseaux, trêve d’acagnardage affalés dans les canapés de nos salons drapés de tentures aux teintes cardinales et dorées (bon le choix de couleur est volontaire pour faire un peu plus royal même si c’est quelque peu hors du temps) car dès demain soir nous repartons à la découverte des constellations, de leurs étoiles et autres beautés célestes.

Trêve d’utilisation du vieux françois que je ne maîtrise pas du tout contrairement à nos chers objets du système solaire et du ciel profond.

Alors pour commencer, je dois vous avouer avoir été très circonspect toute la semaine concernant la météo: les sites, applications , boules de cristal, marc de café, extraterrestres de la planète Oxo et tout le toutim que j’utilise habituellement se sont complétement fourvoyés dans leur divination dans leurs calculs car à chaque fois que je rentrais du boulot le ciel était dégagé alors que les prévisions les plus optimistes annonçaient la foudre les nuages la pluie enfin bref tout ce qu’on déteste et une fois de plus ce soir le ciel nous présente sa magnifique couleur azur.

Du coup je me dis que pour demain soir, ne devrions nous pas tenter quand même une petite sortie sous la voûte céleste. Alors je vous rassure j’ai étudié quelques cartes, on va dire un peu plus finement que d’habitude, que je soumet à votre perspicacité (je ne suis pas météorologue non plus hein…) car une belle bourrée (non voyons… pas la danse) de nuages nous arrive depuis l’ouest.

la carte des nuages ce soir à 20h30 comme vous pouvez le constater une grosse masse de nuages devrait traverser le pays cette nuit qui sera suivie par des nuages moutonneux.
Merci à Sat 24 pour ces images très détaillées

Voici maintenant les cartes anticycloniques demain à midi et à minuit comme vous pouvez le constater l’anticyclone au large de l’Espagne tend à pousser vers nous, ce n’est pas forcément une bonne nouvelle car sur d’autres cartes que j’ai pu consulter les lignes isobariques (pour les novices ce sont des lignes de pression identique) montre que le flux vient d’ouest et que par la force des choses nous allons nous prendre des nuages ce weekend. Qu’à ne cela ne tienne, nous allons nous enhardir et faire preuve de témérité pour aller sur le site ce samedi dès fois que quelques éclaircies viennent nous sourire.

Carte des pressions demain à 12h
Carte des pressions demain à minuit

Bien, passer ces quelques arguments météorologiques nous aurons une surprise pour les plus téméraires d’entre vous, car ça y est (roulement de tambour………) nous sommes allés chercher le télescope du club la semaine dernière avec notre vaillant trésorier. Donc si vous voulez découvrir ce formidable instrument bah il va falloir vous déplacer sur le site (ahah il est fourbe le président quand même de vous appâter de cette manière). Bon certes si le temps tourne à la pluie nous ne pourrons pas le monter mais aucune raison à cela car si les prévisions s’accordent au moins sur un point, c’est bien l’absence de pluie.

Donc au niveau pratique : comme d’habitude arrivée à 18h30 sur le site pour celles et ceux qui veulent se faire quelques grillades, montage des télescopes le temps que la braise prenne et à la tombée de la nuit et ben l’observation si les nuages le permettent.

Bon toutefois, je reste dans l’expectative: si je vois que les nuages seront une gêne, la soirée sera peut être annulée même si quelques grillades roboratives seront toujours bienvenues avec quelques discussions sur notre loisir préféré. Surveillez vos boîtes mail jusque vers 15h, au delà si je n’envoie rien vous pourrez venir.

À demain soir.

Soirée d’observation samedi 13 avril 2019

Bonjour ou bonsoir à toutes et tous (bon j’aurai pu dire Bonjoir pour me faciliter la tâche mais ça ne fait pas très langue de Molière).

Comme les extraterrestres ne nous ont pas désintégré à coup de laser la dernière fois et que nous pouvons enfin vraiment voir le trou noir au centre de notre galaxie, actualité qui ne vous aura pas échappé cette semaine.(Comment ça vous ne le savez pas? Il va falloir sortir de vos tanières et googlisé ou qwantisé pour vous mettre à jour –Pubs pour les moteurs recherche off–).

En tout cas nous vous proposons une soirée d’observation samedi soir avec au programme comme je l’ai vu sur mon planétarium de poche moderne qu’on appelle un smartphone (oui bon c’est vrai qu’il y a des fois il faut avoir BAC+12 pour téléphoner):

Une occultation de l’amas de la crèche dit M44 (si si vous savez cet objet que l’on trouve dans la constellation du Cancer découvert par un astronome français qui s’appelait Charles Messier) avec la Lune.

Le constellation du cancer vers 22h samedi soir

Ensuite nous aurons encore droit aux galaxies du Lion (M65, M66, NGC 3628…) que nous avons pu voir la dernière fois donc pas besoin de vous remettre la carte de la constellation vu que vous la connaissez évidemment par cœur maintenant.

Nous pourrons également encore observer les galaxies de la constellation de la Vierge, je peux vous dire d’ailleurs qu’il y en a un sacré paquet ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle l’amas de la Vierge:

La constellation de la Vierge

Et l’amas de la Vierge avec ses innombrables galaxies (ne faites pas attention au nom donné Stellarium baptise parfois bizarrement les objets qui je dois l’avouer comporte une certaine touche d’humour)

Pour les plus téméraires et surtout couche-tard, nous pourrons attaquer la constellation d’Hercule et de la Lyre qui sentent bon l’été. Pas de cartes pour ce coup là, vous attendrez d’être en été na! (quoi ça fait gamin et ben je fais ce que je veux d’abord et si vous êtes pas contents je taperai des pieds comme un vrai gamin en criant pour réveiller les voisins non mais…).

Sur ceux je vous souhaite une bonne fin de semaine et je vous dis à samedi soir et venez couverts (non non ce n’est pas de la pub pour le sidaction, cause noble au demeurant, ça c’était la semaine dernière) donc blouson d’hiver, pantalons, gants, bonnets enfin toute la panoplie pour ne pas se les geler quoi.

Un dernier point : Rendez vous à partir de 18h30 (et oui le jour reste plus tard maintenant) sur le site pour se restaurer comme d’habitude et pour les autres 20h30 ça me paraît pas mal.

Soirée d’observation samedi 30 mars 2019

Bonjour à toutes et tous,

et bien voilà je vous l’avez dit qu’il ne fallait pas désespérer dans mon mail de la semaine dernière.

Avec l’arrivée du printemps viennent les beaux jours et la reprise des observations pour nous, à notre plus grande joie.

Comme le jour tombe encore assez tôt, je vous propose une arrivée à 18h sur le site de Mons pour celles et ceux qui veulent se restaurer autour d’un barbecue avant le début des hostilités (oui je suis d’accord il est peu probable que l’on soit foudroyé par une bouffée de rayons gamma provenant de l’étoile W15ZX115-856OPF316 ou d’être absorbé par un trou noir ou encore d’être désintégré à coup de laser par une bande d’extraterrestres aux intentions belliqueuses au cours de notre soirée).

En revanche ce qui est sûr, c’est que nous pourrons observer en première partie de nuit la planète Mars dans le Taureau même si celle-ci s’éloigne de plus en plus de nous depuis l’année dernière) et que ce sera la seule planète vraiment visible Saturne et Jupiter se levant très tard (04:23 et 03:39 respectivement en tenant compte de l’heure d’été).

Niveau ciel profond nous pourrons encore admirer les objets de la constellation d’Orion : M42 en particulier.

Constellation d’Orion

Nous aurons droit également à la Galaxie d’Andromède même si celle-ci sera assez basse.

Constellation d’Andromède

Au niveau de la constellation du bouvier vous pourrez observer M3, très bel amas globulaire.

Constellation du Bouvier

Nous aurons également droit à un passage de la station spatiale internationale ISS vers 20:51 ou 20:53.

Position de l’ISS à 20:56:30

Pour en revenir sur le ciel profond, vous pourrez également admirer les galaxies de la constellation du Lion M65, M66, NGC 3628 le fameux trio du Lion sans oublier leurs soeurs M95, M96 et M105 plus toute une ribambelle de petites galaxies comme NGC 2903.

Enfin bref vous l’aurez compris nous aurons de quoi faire au niveau du ciel profond car il reste également les objets des constellations estivales qui commencent à apparaître contrairement au planétaire.

Niveau cométaire pas grand chose à signaler car la principale est la comète 123P/West Hartley annoncée à la magnitude 13 donc pas encore visible tant que nous n’aurons pas reçu notre nouveau télescope.

Soirée d’observation samedi 23 février 2019

Bonsoir à toutes et tous, décidément le mois de février est plein de surprises en particulier au niveau de la météo avec des records de températures même si ces derniers n’ont rien d’exceptionnel.

Toujours est il que nous pourrons à nouveau nous regrouper ce samedi soir pour une bonne observation légèrement meilleure que le weekend dernier en raison du lever de la Lune qui ne se fera qu’à 23:23 ce qui nous laissera de quoi faire du ciel profond en début de soirée.

Pour couronner le tout nous aurons le droit cette fois ci à la possibilité d’observer la comète C/2018 Y1 Iwamoto qui était à la magnitude 7.5 le 15 février d’après des observateurs, certes ce n’est pas observable à l’œil nu mais dans les jumelles ce sera largement faisable.

Nous aurons bien entendu droit aux galaxies de la constellation du Lion : M65, M66, NGC 3628 (le fameux trio dans les pattes arrières) sans oublier M95, M96 situées quant à elles sous le ventre du félin.

Nous aurons également la possibilité d’observer les nébuleuses de la constellation d’Orion.

Pour ce qui est de la Lune, nous aurons droit à la visibilité de cratères tels que Clavius ou encore Ptolémée.

Nous vous donnons donc rendez vous samedi soir à partir de 18h pour ceux qui souhaitent prendre un repas type barbecue avant l’observation et 20h pour les autres.

Bonne fin de semaine à toutes et tous.

Comment configurer les nouveaux viseurs polaires SkyWatcher

Cet article va vous expliquer comment configurer les viseurs polaires de ce type :

Viseur polaire SkyWatcher nouvelle version.

On note sur ce viseur 3 éléments, Une constellation de l’hémisphère sud, des petits traits avec des dates sur la droite et enfin un cercle gradué central.

Pour mettre en station dans l’hémisphère nord avec une raquette de commande, seul le cercle central est utile.

Pour procéder à une mise en station dans l’hémisphère nord à l’aide de ce viseur polaire il faut commencer par allumer la monture. Elle demande alors d’entrer la position GPS, suivie du temps actuel jour/date/heure/minutes/secondes. Une fois les valeurs entrées, la raquette va afficher la position de la polaire sous forme d’Heure.
Par exemple « Polaris Position in P.scope=06:17 ».

Dans un premier temps, faire tourner le viseur polaire pour que l’axe 9-3 du cercle central soit parfaitement horizontal.

Ensuite il faut placer la polaire sur le cercle central qui est gradué en heure. Si on prend l’exemple plus haut 06:17 la polaire doit-être placé (en rouge) comme suit :

Votre monture est maintenant en station !

Soirée d’observation Samedi 16 février 2019

Bonsoir à toutes et tous, presque un mois depuis l’éclipse lunaire totale du 21 janvier qui fut mémorable pour nous gens du Nooooord (Allez soyez pas jaloux les sudistes vous avez plus souvent du beau temps que nous), nous allons pouvoir reprendre un peu les observations même si la Lune sera gênante.

C’est pourquoi le thème de l’observation sera la Lune qui certes étant gibbeuse ne sera pas dans les meilleures conditions à observer mais qui nous offrira quelques uns de ces plus beaux cratères sur son pôle Sud (en bas pour ceux qui ne suivent pas…).

Nous pourrons éventuellement faire un petit de ciel profond sur des objets très brillants mais ne compter pas aller dénicher la galaxie de magnitude 15 dans la constellation du Grand Chien, c’est tout bonnement impossible.

Toutefois nous pourrons apercevoir la nébuleuse d’Orion même si cette dernière sera affadie par l’éclat de la Lune.

Il faudra plutôt viser côté Nord qui recèle quelques objets intéressants mais nous verrons ça samedi soir.

Bon et vu que vous avez été sympas à lire ce message je vous joins une petite carte de la Lune avec quelques noms de cratères. Il est pas sympa le président…

Lune du 16 février 2019h

Clichés éclipse lunaire totale du 21 janvier 2019

Bonjour à toutes et tous, voici des clichés de l’éclipse lunaire totale du 21 janvier 2019 qui fut un succès de part la météo très clémente pour un mois de janvier en Seine et Marne et aussi par la mobilisation des adhérents (10).

Je vous propose donc un série de clichés réalisés par moi même avec lunette FSQ 106 et appareil photo numérique Nikon D700. les temps de pose varient entre 1/4000 s et 15s pour la phase de totalité.

Le seul regret que l’on pourrait avoir par rapport à celle du 28 septembre 2015 est le fait qu’elle n’ait pas débuté plus tôt mais le spectacle était à la hauteur.

Éclipse lunaire totale 21 janvier 2019

Bonjour à toutes et tous,

comme certains et certaines d’entre vous le savent déjà, une éclipse lunaire totale sera visible dans la nuit de Dimanche 20 à Lundi 21 janvier 2019 en France métropolitaine.

Nous vous donnons donc rendez vous sur notre site de Mons en Montois à partir de 3h (je sais c’est tôt mais le spectacle devrait être au même niveau que l’éclipse du 28 septembre 2015).

Prévoyez des vêtements très chauds car la nuit sera fraîche avec des gelées donc pantalon et sous pantalon avec bonnet, gros blouson et chaussures adaptées avec les grosses chaussettes qui vont bien.

Schéma du déroulement de l’éclipse du 21 janvier 2019