Soirée d’observation samedi 30 mars 2019

Bonjour à toutes et tous,

et bien voilà je vous l’avez dit qu’il ne fallait pas désespérer dans mon mail de la semaine dernière.

Avec l’arrivée du printemps viennent les beaux jours et la reprise des observations pour nous, à notre plus grande joie.

Comme le jour tombe encore assez tôt, je vous propose une arrivée à 18h sur le site de Mons pour celles et ceux qui veulent se restaurer autour d’un barbecue avant le début des hostilités (oui je suis d’accord il est peu probable que l’on soit foudroyé par une bouffée de rayons gamma provenant de l’étoile W15ZX115-856OPF316 ou d’être absorbé par un trou noir ou encore d’être désintégré à coup de laser par une bande d’extraterrestres aux intentions belliqueuses au cours de notre soirée).

En revanche ce qui est sûr, c’est que nous pourrons observer en première partie de nuit la planète Mars dans le Taureau même si celle-ci s’éloigne de plus en plus de nous depuis l’année dernière) et que ce sera la seule planète vraiment visible Saturne et Jupiter se levant très tard (04:23 et 03:39 respectivement en tenant compte de l’heure d’été).

Niveau ciel profond nous pourrons encore admirer les objets de la constellation d’Orion : M42 en particulier.

Constellation d’Orion

Nous aurons droit également à la Galaxie d’Andromède même si celle-ci sera assez basse.

Constellation d’Andromède

Au niveau de la constellation du bouvier vous pourrez observer M3, très bel amas globulaire.

Constellation du Bouvier

Nous aurons également droit à un passage de la station spatiale internationale ISS vers 20:51 ou 20:53.

Position de l’ISS à 20:56:30

Pour en revenir sur le ciel profond, vous pourrez également admirer les galaxies de la constellation du Lion M65, M66, NGC 3628 le fameux trio du Lion sans oublier leurs soeurs M95, M96 et M105 plus toute une ribambelle de petites galaxies comme NGC 2903.

Enfin bref vous l’aurez compris nous aurons de quoi faire au niveau du ciel profond car il reste également les objets des constellations estivales qui commencent à apparaître contrairement au planétaire.

Niveau cométaire pas grand chose à signaler car la principale est la comète 123P/West Hartley annoncée à la magnitude 13 donc pas encore visible tant que nous n’aurons pas reçu notre nouveau télescope.

Soirée d’observation samedi 23 février 2019

Bonsoir à toutes et tous, décidément le mois de février est plein de surprises en particulier au niveau de la météo avec des records de températures même si ces derniers n’ont rien d’exceptionnel.

Toujours est il que nous pourrons à nouveau nous regrouper ce samedi soir pour une bonne observation légèrement meilleure que le weekend dernier en raison du lever de la Lune qui ne se fera qu’à 23:23 ce qui nous laissera de quoi faire du ciel profond en début de soirée.

Pour couronner le tout nous aurons le droit cette fois ci à la possibilité d’observer la comète C/2018 Y1 Iwamoto qui était à la magnitude 7.5 le 15 février d’après des observateurs, certes ce n’est pas observable à l’œil nu mais dans les jumelles ce sera largement faisable.

Nous aurons bien entendu droit aux galaxies de la constellation du Lion : M65, M66, NGC 3628 (le fameux trio dans les pattes arrières) sans oublier M95, M96 situées quant à elles sous le ventre du félin.

Nous aurons également la possibilité d’observer les nébuleuses de la constellation d’Orion.

Pour ce qui est de la Lune, nous aurons droit à la visibilité de cratères tels que Clavius ou encore Ptolémée.

Nous vous donnons donc rendez vous samedi soir à partir de 18h pour ceux qui souhaitent prendre un repas type barbecue avant l’observation et 20h pour les autres.

Bonne fin de semaine à toutes et tous.

Comment configurer les nouveaux viseurs polaires SkyWatcher

Cet article va vous expliquer comment configurer les viseurs polaires de ce type :

Viseur polaire SkyWatcher nouvelle version.

On note sur ce viseur 3 éléments, Une constellation de l’hémisphère sud, des petits traits avec des dates sur la droite et enfin un cercle gradué central.

Pour mettre en station dans l’hémisphère nord avec une raquette de commande, seul le cercle central est utile.

Pour procéder à une mise en station dans l’hémisphère nord à l’aide de ce viseur polaire il faut commencer par allumer la monture. Elle demande alors d’entrer la position GPS, suivie du temps actuel jour/date/heure/minutes/secondes. Une fois les valeurs entrées, la raquette va afficher la position de la polaire sous forme d’Heure.
Par exemple « Polaris Position in P.scope=06:17 ».

Dans un premier temps, faire tourner le viseur polaire pour que l’axe 9-3 du cercle central soit parfaitement horizontal.

Ensuite il faut placer la polaire sur le cercle central qui est gradué en heure. Si on prend l’exemple plus haut 06:17 la polaire doit-être placé (en rouge) comme suit :

Votre monture est maintenant en station !

Soirée d’observation Samedi 16 février 2019

Bonsoir à toutes et tous, presque un mois depuis l’éclipse lunaire totale du 21 janvier qui fut mémorable pour nous gens du Nooooord (Allez soyez pas jaloux les sudistes vous avez plus souvent du beau temps que nous), nous allons pouvoir reprendre un peu les observations même si la Lune sera gênante.

C’est pourquoi le thème de l’observation sera la Lune qui certes étant gibbeuse ne sera pas dans les meilleures conditions à observer mais qui nous offrira quelques uns de ces plus beaux cratères sur son pôle Sud (en bas pour ceux qui ne suivent pas…).

Nous pourrons éventuellement faire un petit de ciel profond sur des objets très brillants mais ne compter pas aller dénicher la galaxie de magnitude 15 dans la constellation du Grand Chien, c’est tout bonnement impossible.

Toutefois nous pourrons apercevoir la nébuleuse d’Orion même si cette dernière sera affadie par l’éclat de la Lune.

Il faudra plutôt viser côté Nord qui recèle quelques objets intéressants mais nous verrons ça samedi soir.

Bon et vu que vous avez été sympas à lire ce message je vous joins une petite carte de la Lune avec quelques noms de cratères. Il est pas sympa le président…

Lune du 16 février 2019h

Clichés éclipse lunaire totale du 21 janvier 2019

Bonjour à toutes et tous, voici des clichés de l’éclipse lunaire totale du 21 janvier 2019 qui fut un succès de part la météo très clémente pour un mois de janvier en Seine et Marne et aussi par la mobilisation des adhérents (10).

Je vous propose donc un série de clichés réalisés par moi même avec lunette FSQ 106 et appareil photo numérique Nikon D700. les temps de pose varient entre 1/4000 s et 15s pour la phase de totalité.

Le seul regret que l’on pourrait avoir par rapport à celle du 28 septembre 2015 est le fait qu’elle n’ait pas débuté plus tôt mais le spectacle était à la hauteur.

Éclipse lunaire totale 21 janvier 2019

Bonjour à toutes et tous,

comme certains et certaines d’entre vous le savent déjà, une éclipse lunaire totale sera visible dans la nuit de Dimanche 20 à Lundi 21 janvier 2019 en France métropolitaine.

Nous vous donnons donc rendez vous sur notre site de Mons en Montois à partir de 3h (je sais c’est tôt mais le spectacle devrait être au même niveau que l’éclipse du 28 septembre 2015).

Prévoyez des vêtements très chauds car la nuit sera fraîche avec des gelées donc pantalon et sous pantalon avec bonnet, gros blouson et chaussures adaptées avec les grosses chaussettes qui vont bien.

Schéma du déroulement de l’éclipse du 21 janvier 2019

Soirée d’observation samedi 17 novembre 2018

Bonsoir à toutes et tous, comme nous n’avions que peu d’amateurs pour la soirée du 3 novembre après les RCE, nous vous proposons une nouvelle soirée d’observation ce samedi.

Au programme de cette observation : Mars et Saturne encore visibles niveau planétaire et avec un peu de chance car basses sur l’horizon Uranus et Neptune.

Niveau ciel profond : comme vous le savez en Automne c’est la saison des galaxies avec la plus célèbre et la plus facile à voir M31 la Grande Galaxie d’Andromède, d’autres seront également visibles comme M33, M81, M51…

Nous avons également la surprise d’avoir deux comètes visibles pour celles et ceux qui resteront un peu tard : 38P Stephan Oterma dans la constellation des Gémeaux à la magnitude approximative de 9 et la comète 46P Wirtanen plus difficile à voir car de magnitude 11 et assez basse sur l’horizon dans la constellation du fourneau située à 11° au dessus de l’horizon sud.

Une petite remarque concernant la comète Wirtanen : cette dernière sera au plus près de la Terre le 16 décembre et sera beaucoup plus haute au fur et à mesure de l’approche de cette date, on prévoit même une magnitude de 3 à prendre avec des pincettes comme toujours avec ces estimations mais il est possible qu’elle devienne visible à l’œil nu offrant des possibilités photographiques intéressantes pour les courageux qui voudront braver le froid de l’hiver approchant.

Bonne fin de semaine à toutes et tous et à samedi.

Soirée d’observation samedi 3 novembre 2018

Bonsoir à toutes et tous, les prévisions sont plutôt bonnes pour la soirée de samedi à venir.

Malgré que plusieurs adhérents se rendront aux rencontres du ciel et de l’espace (RCE) à La Villette, nous vous proposons une soirée d’observation sur le site de Mons.

Le rendez vous est fixé à 20h30 afin d’avoir le temps de se préparer pour celles et ceux qui iront aux RCE.

Au programme : quelques objets estivaux encore visibles en début de soirée : M57, M27, M13 et bien entendu les galaxies automnales : M31, M33, NGC253… et des nébuleuses planétaires comme l’Oeil de Chat NGC6543.

Rendez vous  bien couvert (blouson d’hiver, gants, bonnets) car la nuit promet d’être fraîche.

Bonne fin de semaine à toutes et tous.

Si vous souhaitez venir merci d’envoyer un mail d’ici vendredi soir sur l’adresse du club, cela évitera qu’un membre du bureau se casse les dents s’il n’y a personne.

Soirée d’observation samedi 13 octobre 2018

Bonjour à toutes et tous, en cette période d’été indien avec des températures clémentes prévues pour samedi, nous vous proposons la vingt et unième nuit d’observation sur le site de Mons en Montois à partir de 18h pour celles et ceux qui souhaitent profiter d’un repas sur place qui prendra la forme d’un barbecue comme à notre habitude.

Les observations débuteront à partir de 20h la nuit tombant très tôt à cette période de l’année et se prolongera jusque 1h voir plus s’il reste du monde.

Au programme : Saturne qui sera visible dans les lueurs du couchant, Mars la star de cette année, Neptune à la magnitude 7.8 et Uranus magnitude 5.7 planètes difficiles à voir vu leurs tailles respectives mais assez sympathiques avec leur couleur. Viendra ensuite le ciel profond avec les galaxies automnales et quelques nébuleuses planétaires encore visibles dans les constellations estivales.

Bonne semaine à toutes et tous et à samedi.